Tube-Tech SSA 2B Occasion / Used

SSA 2B Occasion

Neuf

Sommateur 20x2 tout lampes / Occasion

Plus de détails

1 Article

Disponible (Occasion)

Attention : dernières pièces disponibles !

2 490,00 €

En savoir plus

Produit d'occasion / Used gear

Le SSA 2B est la solution idéale à « l'effet entonnoir » constaté quand on mixe en numériques dans un système de MAO (DAW). Ce sommateur tout lampes conduit 20 entrées vers 2 sorties. Il a été conçu pour s'acquiter brillamment des applications les plus complexes, tout spécialement en mastering. En termes de qualité sonore, la sommation audio réalisée par le SSA 2B surclasse celle d'un système numérique, notamment une DAW, ou d'une grosse console analogique de studio.

Le Tube-Tech SSA 2B utilise deux amplificateurs de sommation qui affichent un niveau de bruit particulièrement bas, une distorsion remarquablement faible et une réponse en fréquence exceptionnellement large. Les entrées supportent des sources de niveau très élevé. Le flux de signal est entièrement symétrique. Les entrées et sorties sont équipées de transformateurs à masse flottante. L'alimentation et la chaîne latérale (side chain) utilisent des circuits à transistors. A l'exception de celle de l'étage de sortie, toutes les tensions sont stabilisées.

Le Tube-tech SSA 2B en un coup d'œil :
- 20 entrées (10 entrées stéréo) vers 1 sortie stéréo
- Les deux premières entrées stéréo peuvent être routées comme 4 entrées mono
- Potentiomètre cranté à 23 positions avec contacts plaqués or pour le gain de sortie
- Réglage du niveau de sortie Master : de -10 à +10 dB
- Flux de signal entièrement symétrique de l'entrée à la sortie
- Niveau d'entrée max. : > +30dBu
- Niveau de bruit : < -85dB avec toutes les entrées alimentées
- Deux grands vu-mètres pour l'affichage du niveau de sortie
- Réponse en fréquence : de 5 Hz à 100 kHz
- Distorsion : < 0,05%

TUBE-TECH SSA 2B – Caractéristiques techniques

- Impédance d'entrée : 50 kohms
- Impédance de sortie : > 60 ohms
- Réponse en fréquence à -3 dB : de 5 Hz à 80 kHz
- Distortion (THD+N à 40 Hz) à 0 dBU : 0,05%
- Distortion (THD+N à 40 Hz) à +10 dBU : 0,05%
- Distortion (THD+N à 40 Hz) à +26 dBU (niveau de sortie max.) : < 1%
- Distortion (THD+N à 40 Hz) à +21 dBU (niveau d'entrée max.) : < 1%
- Bruit (Rg = 200 ohms), gain de sortie à 0 dB, 1 entrée utilisée, de 22 Hz à 22 kHz : < -90 dBU
- Bruit (Rg = 200 ohms), gain de sortie à 0 dB, 10 entrées utilisées, de 22 Hz à 22 kHz : < -85 dBU
- Bruit (Rg = 200 ohms), gain de sortie à +10 dB, 1 entrée utilisée, de 22 Hz à 22 kHz : < -80 dBU
- Bruit (Rg = 200 ohms), gain de sortie à +10 dB, 10 entrées utilisées, de 22 Hz à 22 kHz : < -85 dBU
- Bruit (Rg = 200 ohms), gain de sortie à 0 dB, 1 entrée utilisée, CCIR-468-4 : < -80 dBU
- Bruit (Rg = 200 ohms), gain de sortie à 0 dB, 10 entrées utilisées, CCIR-468-4 : < -75 dBU
- Bruit (Rg = 200 ohms), gain de sortie à +10 dB, 1 entrée utilisée, CCIR-468-4 : < -70 dBU
- Bruit (Rg = 200 ohms), gain de sortie à +10 dB, 10 entrées utilisées, CCIR-468-4 : < -75 dBU
- CMMR à 10 kHz : < -60 dB
- Lampes : 2 x ECC82, 2 x ECC83 et 4 x ECC88
- Consommation électrique à 115/230 V, 50/60 Hz : de 30 à 45 watts
- Dimensions (HxLxP) : 88 x 483 x 205 mm
- Poids net / emballé : 5,8 kg / 7,1 kg

Note : Spécifications avec RL = 600 ohms

La référence dans les studios d'enregistrement, de broadcast et de mastering du monde entier

La société Lydkraft a été créée en 1977 par John G. Petersen et deux associés. A l’origine, l'activité principale de la société est la sonorisation, un segment de marché en plein essor jusque dans le début des années 80, période à laquelle les trois partenaires doivent rompre leur association. John G. Petersen décide alors de porter seul la destinée de Lydkraft qui déménage provisoirement dans son garage.

C’est aussi à cette occasion que John G. Petersen revoit les objectifs de sa société et abandonne la sonorisation pour se consacrer exclusivement à la conception, au développement et à la fabrication de produits audio. Pour ses débuts en tant que fabricant, il produit des boîtes de direct, des tables de mixage et des moniteurs en toute petite série.

Les années 80 marquent les premières tensions dans la demande de matériel à lampes vintage car ce dernier commence à se raréfier. C’est ainsi que germe l’idée de se consacrer exclusivement au développement et à la fabrication de matériel d’enregistrement tout lampes en 1984.

Le tout premier processeur à lampes arborant le logo Tube-Tech est une copie directe du Pultec EQP 1A. Il s'agit du Tube-Tech Program Equalizer PE 1A dont les tubes s'allument pour la première fois en 1985, la première série de 30 unités étant disponibles dès juin 1985.

Puis viennent le PE 1B et le Midrange Equalizer ME 1A, bientôt suivis par le compresseur/limiteur CL 1A et le préampli micro MP 1A en 1987. Et depuis, l’histoire continue, portée par les grands classiques Tube-Tech et par la création régulière de nouveaux produits.

La philosophie de Tube-Tech repose sur cinq axiomes principaux :
- Le flux de signal doit passer exclusivement par des lampes
- Les performances de chaque lampe doivent être optimisées
- La simplicité des circuits et des commandes doit être maximale
- Des transformateurs doivent équiper toutes les entrées/sorties
- La durée de vie des produits doit être maximisée

Spécifications sur le site du distributeur

Avis

No customer comments for the moment.

Donnez votre avis

Tube-Tech SSA 2B Occasion / Used

Tube-Tech SSA 2B Occasion / Used

Sommateur 20x2 tout lampes / Occasion

Donnez votre avis